Déclaration générale au sujet des risques

Pour ouvrir en format PDF, cliquez ici    

FINMARKET est une marque détenue et exploitée par K-DNA Financial Services Ltd (ci-après dénommée la « société » ou « KDNA Financial Services LTD »), une société régie par la Cyprus Securities and Exchange Commission en vertu du numéro de licence 273/15 et immatriculée au registre des sociétés de Chypre (numéro 335683), dont le siège social est sis 56 Griva Digeni, Anna tower, Limassol, Chypre, 3063.

Cette divulgation au sujet des risques vous (notre client et client potentiel) est fournie en conformité avec la loi 144(I)/2007 relative à la prestation de services d’investissement, à l’exercice d’activités d’investissement, au fonctionnement des marchés réglementés et à d’autres questions connexes, telle qu’amendée à tout moment, qui s’applique à Finmarket et K-DNA Financial Services Ltd.

Tous les clients et les clients éventuels devraient lire attentivement cette divulgation avant de commencer à effectuer des transactions par le biais de la société. Toutefois, il est à noter que ce document ne peut pas divulguer ou expliquer l’ensemble des risques et autres aspects importants impliqués dans la négociation du forex, des monnaies virtuelles et des contrats de différences (ci-après « CFD »). Cette divulgation au sujet des risques a été conçue pour expliquer en termes généraux la nature des risques liés à la négociation du forex, des monnaies virtuelles et des CFD, de manière juste et non trompeuse. 

Cette divulgation au sujet des risques fait partie de l’accord entre le client et la société et, par conséquent, en concluant une entente avec la société, vous acceptez également les modalités de la présente divulgation, telles que décrites dans ce document.

Avertissement quant aux risques
Vous comprenez et acceptez que la société ne peut garantir le capital initial qui a été investi dans des instruments financiers ou la valeur de votre portefeuille. En outre, indépendamment de toute information qui vous a été transmise par la société, la valeur de tout investissement dans des instruments financiers peut fluctuer à la hausse ou à la baisse, et il existe toujours une possibilité que la totalité de l’investissement soit perdue.

Vous déclarez être pleinement conscient que la négociation du forex, des monnaies virtuelles et des CFD, notamment les CFD sur matières premières et les CFD sur indices, s’accompagne d’un niveau élevé de risque et, plus précisément, de la possibilité de perdre la totalité de vos fonds investis. Par conséquent, la négociation du forex, des monnaies virtuelles et des CFD pourrait ne pas vous convenir. En outre, vous ne devriez pas investir de l’argent que vous ne pouvez pas vous permettre de perdre. Avant d’effectuer des transactions, il vous incombe de reconnaître et de comprendre les risques associés au forex, aux CFD et aux monnaies virtuelles. À défaut de les comprendre, vous devriez demander conseil à un professionnel et à un conseiller financier indépendant.

Vous reconnaissez et acceptez que la négociation du forex, des monnaies virtuelles et des CFD se traduit par l’établissement d’une entente entre un acheteur et un vendeur visant à produire une différence entre le cours de l’actif sous-jacent (devises, matières premières, indices, actions, etc.) et son cours lors de la clôture de la position.

Lorsque la position est clôturée, vous recevrez ou paierez la différence entre la valeur de clôture et la valeur d’ouverture de l’actif sous-jacent. Si la différence est positive, la société vous paie. Si la différence est négative, vous devez payer la société.

Les monnaies virtuelles, le forex et les CFD peuvent sembler similaires à des placements classiques tels que les actions, mais ils sont différents en ce que vous n’achèterez ni ne possèderez réellement l’actif sous-jacent.

Le forex, les CFD, les monnaies virtuelles et les autres produits financiers dérivés sont des produits complexes qui ne conviennent pas à tous les investisseurs. Avant de négocier le forex, des CFD ou des monnaies virtuelles, vous devez vous assurer de comprendre les risques et les coûts associés. Vous devriez avoir une vaste expérience de la négociation de marchés volatils ainsi que suffisamment de temps pour gérer activement votre investissement. Si nécessaire, demandez des conseils indépendants.

Bien que les monnaies virtuelles, le forex et les CFD peuvent être utilisés pour la gestion des risques d’investissement, certains de ces produits ne conviennent pas à de nombreux clients, car ils comportent un niveau de risque élevé.

Vous reconnaissez et acceptez ce qui suit :

  • les informations au sujet des performances antérieures d’un instrument financier ne garantissent pas nécessairement ses performances actuelles et/ou futures. l’utilisation de données historiques ne constitue pas une prévision sûre ou certaine quant à la performance future correspondante de l’instrument financier auquel se réfèrent ces informations.
  • certains instruments financiers peuvent ne pas devenir immédiatement liquides, suite, par exemple, à une réduction de la demande, et le client peut ne pas être en mesure de les vendre ou d’obtenir facilement des renseignements sur leur valeur ou l’étendue des risques connexes.
  • lorsqu’un instrument financier est négocié dans une devise autre que celle du pays de résidence du client, toutes les modifications du taux de change peuvent avoir un effet négatif sur sa valeur, son prix et ses performances.
  • un instrument financier sur les marchés étrangers peut comporter des risques différents des risques habituels des marchés dans le pays de résidence du client. Dans certains cas, ces risques peuvent être plus grands. La perspective de profits ou de pertes découlant de transactions sur les marchés étrangers est également affectée par les fluctuations des taux de change.
  • un instrument financier dérivé (option, contrat à terme normalisé et de gré à gré, swap, contrat de différence) peut se traduire par une transaction au comptant sans livraison, ce qui offre la possibilité de réaliser des profits en fonction de l’évolution de l’actif sous-jacent (taux de devises, matière première, indice boursier ou action), bien que vous ne possédiez pas physiquement celui-ci.
  • la valeur de l’instrument financier dérivé peut être directement affectée par le cours de la valeur mobilière ou de tout autre actif sous-jacent qui est l’objet de la transaction.
  • le client ne doit pas acheter un instrument financier dérivé à moins qu’il ne soit prêt à assumer les risques de perdre entièrement son investissement, ainsi que toute commission additionnelle et les autres frais engagés.
  • la valeur de l’instrument financier (y compris une paire de devises, des CFD, des monnaies virtuelles ou tout autre produit dérivé) peut diminuer et le client peut recevoir un montant inférieur à son investissement initial.
  • le client reconnaît et accepte que, quel que soit le type d’ordre placé, dans certaines conditions, y compris, mais non exclusivement celles mentionnées dans notre politique d’exécution des ordres, il peut ne pas être possible d’exécuter tous les ordres stop loss ou ceux d’un effet similaire visant à réduire les pertes, le risque de perdre l’intégralité de l’investissement ne pouvant alors pas être écarté.
  • le client reconnaît et accepte qu’il puisse exister d’autres risques que ceux indiqués ci-dessus.

 Monnaies virtuelles et/ou CFD liés aux monnaies virtuelles
En ce qui concerne les monnaies virtuelles, vous comprenez et acceptez pleinement qu’il n’existe pas de cadre réglementaire européen spécifique régissant la négociation de ces produits et que les transactions les concernant ne sont pas couvertes par la MiFID, ce qui signifie qu’elles ne figurent pas dans le cadre des activités réglementées de la société. Les valeurs des monnaies virtuelles peuvent largement fluctuer (forte volatilité) et peuvent entraîner des gains ou des pertes d’ampleur sur une courte période de temps. Ces produits ne sont pas appropriés pour tous les investisseurs et vous devriez les négocier uniquement si vous disposez des connaissances et de l’expertise requises. En outre, la négociation de ces produits ne vous accorde aucune protection en vertu du Fonds d’indemnisation des investisseurs et, en cas de conflit avec la société, vous ne pourrez recourir au médiateur financier de la République de Chypre.

Aptitudes
La société demande au client de passer un test d’aptitudes au cours du processus d’inscription et peut l’avertir selon les résultats produits que la négociation du forex, des monnaies virtuelles, des CFD ou de tout autre produit dérivé ne lui convient pas. Cependant, le client pourra effectuer des transactions sans passer ou réussir ce test.

Transactions sur le marché hors cote
Lorsque le client négocie le forex, des CFD, des monnaies virtuelles ou tout autre produit financier dérivé financier via la société, il conclura une transaction dérivée de gré à gré en plaçant ses ordres sur la plate-forme de trading de la société. Les transactions de gré à gré peuvent comporter plus de risques qu’en investissant dans des contrats boursiers en raison de l’absence d’une bourse permettant de clôturer une position ouverte. Le client doit ouvrir et clôturer une position au moyen de l’infrastructure d’exécution de la société. Par conséquent, le client peut être exposé au risque d’une défaillance de la société ou de son infrastructure d’exécution.

Volatilité du marché sous-jacent
Le forex, les CFD, les monnaies virtuelles et les autres produits financiers dérivés sont des instruments qui permettent au client d’effectuer des transactions portant sur l’évolution des cours dans les marchés/des instruments sous-jacents. Même si la société indique ses propres cours (tels qu’obtenus de son fournisseur de liquidités) auxquels le client négocie le forex, les CFD, les monnaies virtuelles ou tout autre produit dérivé financier, les cours de la société sont basés sur les marchés/instruments sous-jacents.

Il est important pour le client de comprendre que la fluctuation du cours de l’instrument sous-jacent aura une incidence sur la profitabilité de la transaction. Le client doit aussi être au courant du « gapping » (restrictions sur les marchés) qui peut donner lieu à un profit ou une perte sur son compte. Le « gapping » peut se produire lorsque le marché/instrument sous-jacent est ouvert ou fermé.

Coût et frais
Tous les coûts et frais seront indiqués par la société ou publiés sur le site Web Finmarket. Les clients doivent avoir conscience de ces coûts et frais qui peuvent influer sur leurs profits.

Valeurs et frais de swap
Des frais de swap s’appliqueront si un client détient des positions du jour au lendemain. Les valeurs de swap sont clairement énoncées sur la plate-forme de trading et sont acceptées par le client au cours de son processus d’inscription, celles-ci étant décrites dans les conditions générales de la société.

Le taux de swap dépend principalement du niveau des taux d’intérêt ainsi que des frais facturés par la société s’agissant d’une position conservée du jour au lendemain. La société est en droit de modifier à tout moment le niveau des taux de swap sur chaque instrument financier et le client reconnaît qu’il peut en être informé en consultant les taux de swap en vigueur dans la plate-forme de trading. Le Client reconnaît en outre qu’il lui incombe de consulter les spécifications des contrats situées dans la plate-forme de trading Finmarket afin de connaitre le niveau du swap avant de placer un ordre auprès de la société.

Fiscalité
Le client devra assumer le risque que ses transactions financières soient ou deviennent assujetties à l’impôt et/ou toute autre taxe (par exemple en raison de modifications de la législation ou de sa situation personnelle). La société ne garantit pas que le client ne sera redevable d’aucun impôt et/ou de tout autre droit de timbre. Avant que le client ne commence à effectuer des transactions, il doit connaître les détails de toutes les commissions et autres frais dont il sera redevable. Si les frais ne sont pas exprimés en termes monétaires, mais par exemple, en tant que spread de négociation, le client doit obtenir une explication écrite, y compris des exemples appropriés, pour déterminer ce que ces frais sont susceptibles de représenter en termes monétaires.

Afin de se conformer à la directive MiFID (marchés d’instruments financiers), la société doit classer le client potentiel en tant que client de détail, client professionnel ou contrepartie admissible lors de l’examen de sa demande d’ouverture d’un compte, sur la base des informations fournies à la société.

Le trading est risqué et spéculatif. Les clients sont responsables de toutes les pertes subies dans leur compte. En conséquence, les clients doivent être prêts à perdre tous les fonds qu’ils déposent. Les clients sont également responsables des pertes qui dépassent leurs profits et dépôts. Les clients ne devraient jamais financer leurs activités de trading avec de l’épargne-retraite, des prêts, des hypothèques, des fonds d’urgence, des fonds mis de côté à des fins telles que l’éducation ou l’accession à la propriété, ou des fonds requis pour le revenu courant ou des frais médicaux présents ou futurs.

Concurrence et sophistication. Le trading nécessite une connaissance approfondie des marchés financiers, ainsi que des techniques et stratégies de négociation. Afin de tenter d’obtenir des profits, les traders entrent en concurrence avec des traders professionnels, des teneurs de marché, etc., par conséquent, une forte expérience en matière d’investissements et de transactions est nécessaire. Aucune garantie n’est offerte ou déclarée par la société en ce qui concerne les rendements pouvant être attendus du trading.

Connaissance de notre logiciel de trading. Les traders doivent savoir utiliser et connaitre les fonctions du logiciel de trading fourni par la société ou par tout fournisseur tiers, afin d’interpréter correctement les informations de leur compte et d’être en mesure de placer des ordres correctement. Les clients sont responsables de tous les ordres placés via leur compte, quelle que soit leur compréhension des fonctionnalités du système. Un trader ne comprenant pas pleinement le fonctionnement du système devrait s’abstenir d’effectuer des transactions tant qu’il n’a pas accru ses connaissances.

Les positions détenues du jour au lendemain sont risquées. Détenir des positions sur des instruments financiers du jour au lendemain peut entraîner des pertes considérables. Les cours de la journée suivante peuvent varier fortement. En outre, la négociation d’instruments financiers peut être inopinément interrompue durant les heures de négociation pour une variété de raisons et les cours peuvent varier considérablement à la réouverture de la séance sans qu’il soit possible d’ajuster les transactions durant ces périodes. De telles modifications des cours peuvent changer de façon significative le résultat d’ordres stop loss et, par conséquent, de tels ordres pourraient ne pas toujours vous protéger, vous faisant courir le risque de perdre la totalité de votre capital investi.

Le trading électronique nécessite un certain degré de sophistication. Les personnes qui sont relativement novices dans le trading électronique sont priées de limiter strictement le nombre de transactions qu’elles font ainsi que leurs tailles afin de réduire le risque de pertes durant le processus d’apprentissage.

Risque de volatilité
Certains instruments financiers dérivés se négocient au sein d’amples périodes intrajournalières avec des fluctuations volatiles des cours. Par conséquent, le client doit soigneusement considérer qu’il y a un risque élevé de perte ainsi que des possibilités de profit. Le prix des instruments financiers se base sur le cours de l’actif sous-jacent auquel ils se réfèrent. Les instruments financiers dérivés et les marchés sous-jacents liés peuvent être très volatils. Les cours des instruments financiers dérivés et de l’actif sous-jacent peuvent fluctuer rapidement et dans de grandes proportions, ce qui peut entraîner des événements ou changements imprévisibles des conditions du marché, ce que ni le client ni la société ne peuvent contrôler. Dans certaines conditions de marché, il peut être impossible pour les ordres d’un client d’être exécutés aux cours déclarés, ce qui conduit à des pertes. Les cours des instruments financiers dérivés et de l’actif sous-jacent sont influencés entre autres par l’évolution de l’offre et de la demande, des décisions gouvernementales, agricoles, commerciales et concernant les échanges, des événements politiques et économiques aux niveaux national et international ainsi que des facteurs psychologiques prévalant sur les marchés considérés.   

 Risque lié à l’effet de levier
Avant que le client n’ouvre une transaction sur le forex, des CFD, des monnaies virtuelles ou tout autre produit dérivé financier, il est nécessaire de maintenir une marge. La marge est généralement une proportion relativement modeste de la valeur totale du contrat. Cela signifie que le client va effectuer une transaction en utilisant un « effet de levier ».

Cet « effet de levier » est souvent disponible en négociant le forex, des CFD, des monnaies virtuelles ou tout autre produit dérivé financier. Cela signifie qu’une fluctuation relativement modeste du marché peut conduire à une variation bien plus importante proportionnellement de la valeur de la position du client, cet effet pouvant jouer en faveur ou en défaveur du client. Plus l’effet de levier est élevé, plus le risque est grand.

Chaque fois qu’un client ouvre des transactions, il doit maintenir des fonds disponibles suffisants, considérer tous les profits et pertes, afin de satisfaire aux exigences de marge. Si les cours évoluent défavorablement, le client doit déposer des fonds pour éviter tout appel de marge dans le cas contraire. La société sera en droit de fermer une, plusieurs ou toutes les positions du client, que ce dernier l’accepte ou non.

Risque lié au temps disponible
Si vous n’avez pas assez de temps pour suivre vos investissements sur une base régulière, vous ne devriez pas négocier le forex, des CFD, des monnaies virtuelles ou tout autre instrument financier complexe. Ces produits ne sont pas adaptés à un trading de style « acheter et garder ». Ils peuvent exiger une surveillance constante sur une courte période de temps. Même le maintien de votre investissement du jour au lendemain vous expose à un risque et des coûts supplémentaires. La volatilité du marché avec l’effet de levier supplémentaire sur votre investissement peut entraîner des changements rapides quant à sa situation globale. Des mesures immédiates peuvent être nécessaires pour gérer votre exposition au risque ou verser une marge supplémentaire.

Risques liés aux devises
Un risque existe lors du trading du forex, des monnaies virtuelles ou des CFD avec un actif sous-jacent dans une devise autre que votre devise de base ou celle de votre pays. Ce risque de change s’explique par le fait que les taux de change peuvent avoir un effet négatif sur la valeur, le prix et la performance de votre investissement.

Un seul clic
Il se traduit par une exécution immédiate, vous n’aurez aucune possibilité d’examiner l’ordre après avoir cliqué sur « acheter », « vendre », « hausse », « baisse ». L’ordre sera au marché sans la possibilité d’être annulé ou modifié. Vous êtes vivement invité à essayer de négocier avec un compte de démo avant d’investir de l’argent. Vous acceptez le trading d’un seul clic ainsi que les risques associés à cette fonction.

Recommandations
Les recommandations sur le site Web Finmarket, par e-mail ou provenant de nos partenaires tiers ne sont pas personnalisées et ne constituent pas des conseils d’investissement. Il n’y a pas de garantie de profit ou de résultats d’investissement à attendre s’agissant de ces recommandations. Le client reconnait et accepte qu’il utilise son propre jugement pour chaque transaction qu’il effectue, sans se fier à aucune recommandation.

Les recommandations incluent, sans s’y limiter : « Trading social » —Il s’agit de copier les transactions d’autres clients, les recommandations d’articles financiers et d’analyses des marchés, ainsi que de prendre en compte les nouvelles financières et le calendrier économique.

Trading en ligne
Nos clients effectuent des transactions via Internet. K-DNA Financial Services LTD ne sera pas tenue responsable en cas de défaillance ainsi que pour tout dommage, coût ou dépense découlant directement ou indirectement d’un dysfonctionnement et/ou de perturbations et/ou d’une panne et/ou de la transmission et/ou de l’équipement informatique et/ou du système Internet et/ou du système de trading.

Toutefois, il est à noter que ce document ne peut pas divulguer ou expliquer l’ensemble des risques et autres aspects importants impliqués dans la négociation des instruments financiers et les services d’investissement. Le client peut s’informer plus en détail des risques encourus avec les services d’investissement et les instruments financiers proposés. Avis important : le trading du forex, des monnaies virtuelles et des CFD, notamment les CFD sur indices, les CFD sur matières premières, les CFD sur actions et les CFD sur indices implique un niveau de risque élevé et peut ne pas convenir à tous les investisseurs. L’effet de levier peut jouer en votre faveur ou en votre défaveur, et vos pertes peuvent dépasser votre capital investi. Avant de décider de négocier les produits financiers proposés par la société, vous devriez examiner attentivement vos objectifs, votre situation financière, vos besoins et votre expérience. En négociant, la valeur de votre investissement peut augmenter et diminuer et vous pourriez subir une perte totale de l’ensemble de votre capital investi. Vous ne devriez par conséquent pas spéculer avec un capital que vous ne pouvez vous permettre de perdre. Vous devez être conscient des risques associés à la négociation de produits financiers. Le trading de produits financiers est adapté pour les clients qui comprennent pleinement le risque d’investissement. La société recommande de demander l’avis d’un conseiller financier.

Date de révision : janvier 2018